Aller au contenu principal

 'Ia ora na, bonjour,

Je vous invite, sur ce site, à participer à l'écriture de la Loi. C'est une démarche que j'ai voulu implémenter en 2020 mais la pandémie a décalé le planning. C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui cet outil.
Contrairement à Facebook, il ne s'agit pas de s'épancher de manière anonyme; ici pas d'attaques, pas de critique non-constructive, pas d'insultes. Sur chaque partie des propositions de loi qui vous seront proposées, vous pourrez vous exprimez, et influencer directement le résultat final.


Pour ce faire vous devrez créer un compte, en vous identifiant de manière honnête et vérifiable. Ceci afin de permettre à mon équipe, la team Fafapiti, d'interagir avec vous si nous avons des questions, ou à l'inverse si vous avez besoin de réponses ou de précisions.
La première démarche est donc de vous identifier, le reste du contenu du site étant uniquement visible des utilisateurs identifiés.

Une fois que vous-vous serez inscrit, vous recevrez un email qui vous indiquera la suite des opérations. En effet, avant d'être activé, votre compte devra être approuvé par l'administrateur de ce site.

Je vous remercie par avance de votre participation à cette démarche novatrice, que nous allons initier et améliorer ensemble.

Merci, Mauruuru,
Te aroha ia rahi.

07 - Article 7

IMPORTATION

Durant la présente expérimentation, l'importation de graines de cannabis, dans le cadre des variétés autorisées, est permise.

Afin de favoriser, le développement des circuits courts, la préservation de l'environnement comme de la santé des usagers, en raison d'un objectif de sécurisation de la présente expérimentation, les usagers ne seront pas autorisés à importés des produits autres que des graines de cannabis.

Observations

Joliver mar 23/11/2021 - 14:30

A terme, il faudrait inciter les fermes locales ( de production)  à  produire leurs propres semences qu'elles pourraient en partie revendre sur le marché local.

Objectifs : réduire la dépendance de la Polynesie avec les fournisseurs extérieurs de semences & se protéger des variations des prix d'achats à importation. 

Joliver mar 23/11/2021 - 14:30

A terme, il faudrait inciter les fermes locales ( de production)  à  produire leurs propres semences qu'elles pourraient en partie revendre sur le marché local.

Objectifs : réduire la dépendance de la Polynesie avec les fournisseurs extérieurs de semences & se protéger des variations des prix d'achats à importation. 

steinmetz michel mar 30/11/2021 - 14:27

J'ai l'impression que la production locale a déjà été optimisée et les planteurs dealers, en bon commerçants ont déjà sélectionné ce qui se fait de mieux pour notre terroir. Je crois même que d'autres pays nous jalousent notre "méga"...

Moralité: demandons aux planteurs de nous fournir des graines et fonctionnons de manière autonome. 

En contre exemple on peut prendre le vin de Rangiroa: quel que soit les cépages sélectionnés, on aura un vin au goût de corail...

Fabienne Lopez dim 02/01/2022 - 06:14

Les graines ou semences locales est la meilleure des choses : adaptées au climat, les associations d'usagers ont un rôle à jouer : ils pratiquent donc ils savent ce qui fonctionne.

En ce qui concerne le thérapeutique, comme il peut y avoir des variations entre taux de CBD et THC, idem les associations d'usagers connaissent normalement les taux contenus dans les variétés, et il suffit d'analyser pour les connaître.